Fêtes coréennes : Chuseok. (한가위)

Chuseok est l’une des grandes fêtes annuelles de Corée. Il s’agit d’une célébration où les membres d’une même famille se réunissent pour partager un repas et rendre hommage à leurs ancêtres. Aux Etats-unis, on pourrait évoquer Thanksgiving, comme l’une des fêtes les plus semblables à Chuseok.

Cette fête offre aux coréens quelques jours de congé leur permettant de rendre visite à leurs familles dispersées aux quatre coins du pays. Généralement, à cette période, il vaut mieux éviter de se déplacer en voiture au risque d’être piégé dans des bouchons pendant des heures. Les billets d’avion et de trains partent très vite également !

Il est également coutume d’acheter des cadeaux en ces jours de fête. Souvent les magasins proposent une variété de set cadeaux tout faits pour faciliter le travail. (Vous pouvez lire mon article sur seollal pour plus de détails)

Le jour de Chuseok, on se recueille sur les tombes des ancêtres, on prie et on fait des offrandes. Ensuite, il y a un repas traditionnel composé de plats typiques. Une grande diversité de fruits, de galettes ‘jeon’ ainsi que de l’alcool traditionnel…

les offrandes sont disposées sur l’autel dans un ordre bien précis…

Parmi ses plats typiques, les seongpyeon sont des incontournables. Les gâteaux seongpyeon désignent une variante des gâteaux de riz ‘tteok’ fourrés avec du sésame, des haricots rouges, de la pâte, de la crème de châtaigne… Ces gâteaux sont préparés en famille la veille de Chuseok !

À l’origine, cette fête s’accompagnait de divers jeux traditionnels. Si la danse des masques est un spectacle réputé, la danse « ganggangsullae » et la lutte traditionnelle coréenne « ssireum » étaient aussi très appréciées. Aujourd’hui, on peut toujours voir quelques représentations ouvertes au public lors des célébrations. Mais le port du hanbok lui, reste toujours très populaire.

Chuseok est un événement important en Corée qui permet aux familles de se réunir et de partager des moments chaleureux. Si vous venez en Corée pour cette période, malgré de nombreux magasins fermés, vous pourrez profiter d’activités culturelles gratuites, notamment les palais et ça même de nuit, ainsi que d’autres festivités prévues spécialement pour les fêtes.

Retrouvez l’article original sur mokastory.com

À très vite pour un nouvel article ! Si un sujet vous intéressent plus qu’un autre n’hésitez pas à me faire passer le mot ! Hâte que l’automne arrive sur Séoul ! De belles visites en perspective !

Seollal, le nouvel an lunaire Coréen.

Bonne année !     

c’est la nouvelle année selon le calendrier lunaire. Aussi appelé Seollal, c’est la plus importante période de fête pour les Coréens.

C’est un des rares moments de l’année où toute la Corée ne travaille pas (sauf exception) et les employés sont libres de partir rejoindre leur famille. Si ce n’est pas beau ça ?Et qui dit famille dit également rendre hommage aux ancêtres.

Célébrée dans d’autres pays asiatiques tels que la Chine, la Mongolie et le Vietnam, les origines de cette fête en Corée restent floues. C’est au cours de la période des Trois Royaumes de l’ancienne Corée que le calendrier lunaire a été adopté pour la première fois. 

Durant cette période de fête, les familles préparent ainsi des plats spécifiques alors que les convives s’échangent des cadeaux. Tellement de monde se déplace que pour rejoindre ses proches, il est indispensable de réserver à l’avance ses billets d’avion, de bus ou de s’attendre à souffrir des heures dans les embouteillages si on opte pour la voiture. 

Pour l’anecdote, l’année dernière j’étais sur l’île de Geoje et j’ai dû attendre plusieurs jours pour réussir à acheter des billets de bus alors que j’avais déjà réservé l’hôtel…NB à moi même  : à Seollal privilégiez les transports avant l’hébergement.

île de Geoje

Les cadeaux de Seollal c’est comme pour Chuseok. Les plus populaires sont achetés dans les grands magasins. C’est le plus simple mais néanmoins le plus cher. Des boîtes et des paniers de nourritures à offrir en cadeaux tout prêts sont à disposition des clients. Mais le plus intéressant c’est que la coutume veut qu’on offre des produits que nous français n’aurions jamais pensé.

Imaginez. Remplacez la bouteille de vin par du Spam (jambon américain en boîte de conserve) ou bien par des produits de toilette (dentifrice, savons). Un peu spécial non ? Cela dit on peut également offrir une enveloppe d’espèces ou du ginseng, miel et autres produits bon pour la santé.

Quelques explications !

Lors des festivités familiales a lieu le Charye : cette cérémonie est réalisée dans le foyer familial en face d’un autel couvert d’offrandes aux ancêtres. La table doit être orientée face au Nord et la nourriture doit y être placée dans un ordre particulier qui peut varier selon les familles. Une fois la table mise en place, les hommes s’inclinent plusieurs fois devant la table en signe de respect aux ancêtres. 

S’ensuit alors le repas.
Parmi les plats incontournables, on compte le ‘tteokguk’. Il s’agit d’un plat typique de Corée, sa dégustation symbolise la prise d’une année supplémentaire.

Tteokguk

Le Sebae : Après le repas, les plus jeunes s’inclinent devant les aînés et échangent les bénédictions du Nouvel An.
En retour, les aînés leur donnent le « sebae-don » (l’argent du Nouvel An). Cet argent est habituellement mis dans une petite pochette appelée bokjumeoni. Ces pochettes sont en soie ou en coton avec un cordon de serrage, ornées de divers symboles qui sont supposés apporter la bonne fortune. 

Parmi les jeux populaires joués lors de Seollal, le yutnori est un jeu traditionnel coréen, populaire depuis des années, qui se joue en lançant des bâtons de bois sur un plateau. À l’approche de Seollal, les Coréens commencent à s’intéresser à leur signe chinois qui est l’animal de leur année de naissance. En analysant la relation de votre signe chinois avec celui qui est à l’honneur cette année, vous pourrez prédire votre fortune. Bien que ce type de croyance ait diminué ces dernières années, les Coréens aiment se renseigner sur le sujet pour s’amuser.

Et que faire à Seollal en tant qu’étranger ? C’est simple : Séoul le temps de 3 jours est un désert où pour une grande majorité les magasins et restaurants sont fermés. À moins d’être invité chez des amis coréens, Seollal peut sembler ennuyeux. Mais de nombreuses activités sur Séoul sont gratuits et accessibles. Les palais à Insadong, le village traditionnel de Namsagol aux alentours de Myeondong ainsi que de nombreux musées entre autres. Profitez-en !

Bonne année à tous !

Voilà et pour conclure, je vous souhaite à tous une très bonne année 2019 lunaire ! « 새해 복 많이 받으세요 »

Mariage moderne en Corée du Sud.

Aujourd’hui on vous emmène dans les coulisses d’un mariage moderne typique en Corée !

Première chose à savoir : les mariages n’ont pas lieu à l’église, mais se déroulent généralement dans des centres commerciaux gigantesques où un ou plusieurs étages sont destinés à servir de location lors d’occasions comme celle-ci. Cet étage est appelé « convention ».

vous êtes cordialement invités…

Voici comment se présente une invitation type ! Le faire-part du mariage est généralement un lien envoyé par mail. De ce fait, vous pouvez accéder à la galerie photos. Le graphisme est soigné et les photos du shooting des futurs mariés sont parfaites.

Une fois arrivé au lieu indiqué le jour J, vous vous rendez compte que l’endroit dispose de plusieurs salles et que plusieurs mariages peuvent avoir lieu en même temps. Dans la plupart des cas, les mariages se font à la chaîne. 

Arrivé au guichet, c’est le moment de donner de l’argent (sous enveloppe). Pas de cadeaux de mariage en Corée, à la place ce sont des billets qui sont réclamés ! Mais alors attention, vous ne pouvez pas donner n’importe quelle somme… En général, 50 000₩ (environ 40€) est le minimum : donner en dessous de cette somme est mal vu.

30 000₩ est acceptable pour les connaissances lointaines. 50 000₩, c’est le tarif pour les amis et 100 000₩ ou plus pour les amis vraiment proches et la famille. Vous récupérez également un ticket qui vous donnera accès au buffet qui a lieu à la suite de la cérémonie.

Contrairement à la France, il n’est pas rare de voir de nombreux invités rester debout faute de place dans la salle. Au-delà de la famille et des amis, il est d’usage d’inviter un maximum de personnes pour que le couple puisse récolter une jolie somme d’argent. Rien de très romantique donc…

La cérémonie dure environ 1 h et se succèdent des vidéos, des discours, et des chansons chantées par certains invités qu’ils dédient au couple. 

L’officiant récite son texte, et c’est fini. On passe aux photos! D’abord la famille puis vient le tour des amis d’immortaliser les noces.On procède également au lancé de bouquet, mais une seule personne l’attrape. Habituellement il s’agit d’une bonne amie de la mariée qui est censée être la prochaine à se marier.

Il est enfin temps de passer à table : tous les invités se dirigent donc vers ce qu’on pourrait appeler une « cantine ». Généralement, un buffet ou un galbitang est proposé. Les jeunes mariés viennent faire le tour des tables pour saluer les invités. À la fin du repas, les invités sont libres de partir. Seuls les mariés et la famille proche se retrouvent pour se rendre à une autre cérémonie. 

Mon ressenti ? Une cérémonie éclaire, des invités trop nombreux, qui pour certains ne connaissent même pas les futurs mariés… Pas exactement ce dont je rêve pour mon propre mariage. J’espère vraiment avoir l’occasion d’être invitée à une cérémonie de mariage traditionnel dans le futur. Une expérience inédite qui serait intéressante à comparer !

Que pensez-vous du mariage coréen moderne ?